Assurance auto annulation De permis.

Vous avez perdu vos points et votre permis a été alors annulé. Il y a une solution pour étre assurer a nouveau ?Comment procéder ?

Ne pas persistez pour conduite votre véhicule alors que votre permis a été annulé vous risquez :

  • une amende maximale de 4 500 .
  • un peine d'emprisonnement (jusqu'é 2 ans).
  • une suspension judiciaire supplémentaire de 3 ans maximum .
  • (+) plus des peines complémentaires.

Il faut en premier lieu averti votre assureur :

Une fois votre permis a été annulé, vous devez tout de suite en informer votre assureur. En effet, méme si l'obligation d'étre garanti pour votre responsabilité civile repose avant tout sur le véhicule, vous assurer n'a de sens que si vous disposez d'un permis de conduire valide. Une fois averti, votre assureur peut vous proposer différentes solutions en fonction de votre situation
Assurance après l'annulation de permis de conduire avec le spécialite du domaine!!!


Annulation et suspension de permis

La suspension et l’annulation de permis c’est l’interdiction de conduire un véhicule à moteur pendant une durée limitée .
La suspension est une mesure de sécurité décidé par le préfet suite à une infraction au code de la route ou pour des raisons de santé la durée varie de six mois jusqu’à deux ans .
Seul le juge est habilité à prononcer l’annulation de permis après certains infractions graves :récidive de conduite en état d’ivresse ,homicide involontaire aggravé, dans ce cas le permis sera suspendu pour une période de trois ans .
Le retrait de permis de conduire (suspension administrative ou judiciaire ou invalidation pour défaut de points )à pour conséquence l’annulation des garanties de l’assurance auto ,par exemple en cas d’accident ,si l’automobiliste conduisait alors que son permis lui ai été retiré ,il ne sera pas indemnisé des dommages matériels et corporels ,seul les victimes seront pris en charge au titre de la responsabilité civile ,mais l’assureur va se tourner vers le conducteur fautif pour être remboursé .
Il est primordial pour un conducteur qui a fait l’objet d’une sanction administrative ou judiciaire de prévenir son assurance dans quinze jours ,selon la loi des assurances ,un assureur est susceptible de résilier un contrat d’assurance en cas de rétention de permis ,l’assuré sera remboursé des cotisations verséespréalablement.
Le conducteur résilié aura des difficultés de retrouver une compagnie d’assurance qui acceptera son profil qualifié risqué ,cependant quelques-unes son spécialisées dans ses dossiers mais avec des tarifs vraiment exorbitants .
D’une autre part ,si l’assureur a choisis de garder son client sanctionné par rétention de permis , ;il lui sera (l’assuré )obligatoire de payer plus cher ,en effet l’assureur va appliquer une tarification exceptionnelle dont la loi a précisé le barème de 50% jusqu’à 400% de la prime initiale ,ces majorations ne seront supprimées qu’après l’écoulement de deux ans .
annulation de permis suspension de permis assurance auto annulation de permis assurance auto suspension de permis

Dans quels cas un permis peut-il être retiré ou annulé ?


Il existe trois types de retrait de permis :

    Le retrait administratif ou judiciaire .
    l’annulation.
    l’invalidation.

POSSIBILITE DE GARANTIE IMMEDIATE SOUS CERTAINES CONDITIONS

Pour nous permettre d’établir votre devis d’assurance après annulation de permis, merci de vous munir des pièces suivantes avant de nous contacter :

    Votre permis de conduire.
    La carte grise du véhicule à assurer
    Votre (ou vos) dernier(s) relevé(s) d’informations, à défaut votre dernier avis d’échéance.
    La copie de votre jugement ou le relevé de condamnation pénale si vous avez fait l’objet de sanctions liées à l’alcoolémie et/ou stupéfiants.

Comment bien choisir son assurance auto ?

Le contrat de votre assurance auto arrive à son terme… et vous souhaitez en changer ? Voici tous les trucs et astuces pour faire jouer la concurrence avant de signer un nouveau contrat.

1. Dresser un bilan

Avant de s’engager auprès d’un nouvel assureur, il est indispensable d’établir la liste des garanties qui ne vous convenaient pas ou plus dans votre ancien contrat. A partir de ce constat, vous pourrez établir quelles sont les garanties dont vous avez besoin et celles dont vous pouvez vous passer.

2. Faire une simulation

Les types de trajets, le modèle de voiture, le département de votre domicile sont des paramètres à prendre en compte au moment de souscrire un nouveau contrat qui influent sur le montant des primes. Le contrat d’assurance doit correspondre strictement aux besoins de déplacement du conducteur afin qu’il ne soit pas sous assuré ou sur assuré. C’est pourquoi il serait très intéressant pour vous de faire une simulation de votre situation sur les sites Internet de comparateurs en assurance auto.

3. Résilier au bon moment

D’une manière générale, les contrats d’assurance auto durent un an et sont renouvelés par tacite reconduction. Depuis la loi Chatel, votée en janvier 2005, les compagnies d’assurance sont obligées d’informer l’assuré de la nouvelle prime d’assurance pour l’année à venir et cela dans un délai de 15 jours minimum avant la date limite de l’échéance annuelle. Si la compagnie d’assurance n’a pas adressé cet avis d’échéance par écrit à son client, celui-ci peut mettre un terme à ses contrats dans les vingt jours à compter de la date de reconduction. L’assuré peut également résilier son contrat lorsque son assureur à décider de changer ses tarifs ou ses conditions générales d’assurance sans prévenir ou encore après un sinistre qu’il soit ou non responsable de ce dernier. Le client peut enfin décider de rompre son contrat d’assurance auto dans un délai de deux mois avant la date d’échéance de son contrat par lettre recommandée avec accusé de réception. D’autres circonstances moins ordinaires, comme le chômage, le déménagement, le changement de situation professionnelle ou de régime matrimonial (mariage, divorce, veuvage, modification du contrat de mariage, etc.), peuvent justifier d’une résiliation à condition que ces modifications aient une incidence réelle sur le contrat.

4. Choisir les bonnes garanties

Le choix des garanties pour assurer son véhicule n’est pas si simple. En voici quelques unes : la couverture de responsabilité civile ou au Tiers est obligatoire et garantit l’indemnisation de tous les dommages matériels et corporels causés à des tiers mais elle n’assure pas les dommages causés au véhicule de l’assuré ; la garantie des dommages corporels subis par le conducteur (responsable ou pas de l’accident) ; la garantie dommages matériels (vols, incendie, bris de glace, collision, etc.) et la garantie dommages tous risques qui permet à l’assuré d’être indemnisé des dommages causés au tiers, aux passagers et aux véhicules que l’assuré soit responsable ou victime.

Un conseil… si votre véhicule n’est plus très bien côté à l’Argus, inutile d’être trop prudent et de souscrire à toutes les garanties d’assurance auto.

5. Se méfier du montant des franchises et des primes d’assurance

D’une manière générale, notre œil s’arrête sur les prix défiants toute concurrence. Mais attention il y a un piège ! Bien souvent les compagnies d’assurance affichent des tarifs attractifs pour attirer le client mais les montants de leurs franchises sont alors exorbitants. Il est préférable de payer les garanties un peu plus chères et d’avoir une franchise plus abordable. Pensez donc à les comparer. Faîtes également attention au montant de votre prime d’assurance. En effet, certaines compagnies vous proposeront de régler mensuellement votre prime mais bien souvent avec des frais de mensualisation supplémentaire !

6. Faire jouer la concurrence

Ne vous jeter pas sur la première offre intéressante ! Prenez le temps de comparer et surtout de faire jouer la concurrence. Certaines compagnies d’assurance répondront mieux aux attentes et besoins de certaines catégories de conducteurs que d’autres. Les assureurs se spécialisent de plus en plus. Il existe désormais des établissements d’assurance auto qui préfèrent cibler leur clientèle en choisissant de proposer des offres réservées aux jeunes conducteurs, aux conducteurs malusés, aux femmes, etc. Le marché de l’assurance est riche et très vaste, les offres proposées sont très nombreuses et il est maintenant devenu compliqué pour les assurés de trouver le contrat parfaitement adapté à leurs besoins. Pour être sur de votre choix, vous pouvez comparer en quelques clics les différentes offres proposées sur le marché par l’intermédiaire des courtiers en assurances et des comparateurs d’offres sur Internet. Lire aussi : Reconduction plus systématique de l’assurance.

VOS AVANTAGES

QUALITE DE SERVICE

Notre équipe est disponible et toujours à la recherche d’offres concurrentielles pour vous.

JUSTE PRIX

Vous êtes unique et notre équipe met tout en oeuvre pour vous proposer des offres sur-mesure et au meilleur prix.

ACCOMPAGNEMENT

Notre équipe s’assure du respect des clauses des contrats et du suivi des dossiers.

SERENITE

Notre équipe facilite votre démarche dans l’assurance. Vous économisez et pouvez ainsi vous concentrer sur vos projets.

NOS PARTENAIRES ASSUREURS AUTO